La Clarinette Conte » by Rose Bacot

Masthead header

Tag Archives: pastorale

Décembre 2015

– Mercredi 1er Décembre « Au vent des rencontres » chez un particulier.
Echange et initiation à l’atelier « s’approprier le texte des psaumes » avec le psaume 131, et le psaume 116, commenté. Ouvert à tous: inscription 15€ auprès de Marie-Odile Bonnans

– Dimanche 6 Décembre Intervention à Créteil pour les AJC Michel Lambert  

Inauguration de la cathédrale de Créteil

cathédrale de Créteil

– Lundi 14 Décembre Animation du temps fort de Noël à l’ Ecole St François-Les Goelands 26140 Saint-Rambert-d’Albon

– Mardi 15 Décembre: Valence
Un conte pour la médiathèque le matin
Un mini- atelier pour les animateurs en pastorale, l’après-midi
Un temps de psaumes pour les AJC le soir

Share

Conte Biblique de David (50 mn)

Conte biblique, tous publics, en paroisse, pour les temps forts de catéchèse ou dans les écoles chrétiennes. Le récit est alternativement musical avec des thèmes de musique juive « klezmer » et verbal. Grâce aux « récits » musicaux, le sens de chaque scène est intensifié, et chacun se l’approprie d’une façon nouvelle

Samuel donne l

Onction de David

 

Intéressant à plus d’un titre, et exploitable par les enseignants sur plusieurs séances à la suite du récit proprement dit,

il permet de développer une réflexion de fond dans le cadre de l’histoire biblique qu’elle rappelle, il aborde :

-la sollicitude inépuisable de Dieu : Il accompagne son peuple sans se lasser

– Le rappel des 10 Commandements, 10 Paroles de Vie.

-le choix de Dieu, sur la personne de David, le plus jeune de la fratrie

-le délai qu’il  attend pour monter sur le trône, temps de Dieu, et non temps de l’homme,

-l’importance de la louange, devant l’arche sainte, à travers la danse

-le  « paradoxe » du plus grand qui se fait le plus petit

-l’introduction à la prière des psaumes, éminemment poétique, resituée dans la bouche de David lui-même. Au cours du récit, Rose Bacot change d’instrument pour prendre la clarinette basse et dire trois psaumes, en français et en hébreu, ce qui touche beaucoup les enfants.

-l’attrait de l’histoire du peuple d’Israël, raconté comme un événement très proche, et accessible

-la richesse de ce récit, mêlé de récits musicaux, permet à l’imagination de courir, et à chaque enfant de s’investir dans la prière, comme dans le récit.

Share