Les contes bibliques

                                   DAVID

David chante les psaumes

Conte biblique, incluant des psaumes, pour tous publics: en paroisse, ou encore pour les temps forts de pastorale dans les écoles chrétiennes.
Le récit est alternativement musical avec des thèmes de musique juive « klezmer », et verbal.
 Grâce aux « récits » musicaux, le sens de chaque scène est intensifié, et chacun se l’approprie d’une façon nouvelle

Ce conte est intéressant à plus d’un titre, en particulier pour la Pastorale. Il est exploitable par les enseignants sur plusieurs séances à la suite du récit proprement dit car  il permet de développer une réflexion de fond.

 Dans le cadre de l’histoire biblique qu’elle rappelle, il aborde :

-la sollicitude inépuisable de Dieu : Il accompagne son peuple sans se lasser

– Le rappel des 10 Commandements, 10 Paroles de Vie.
le choix de Dieu, sur la personne de David, le plus jeune de la fratrie

-le délai qu’il  attend pour monter sur le trône, temps de Dieu, et non temps de l’homme,

– l’importance de la louange, devant l’arche sainte, à travers la danse
– le  « paradoxe » du plus grand qui se fait le plus petit

l’introduction à la prière des psaumes, éminemment poétique, resituée dans la bouche de David lui-même. Au cours du récit, Rose Bacot change d’instrument pour prendre la clarinette basse et dire trois psaumes, en français et en hébreu, ce qui touche beaucoup les enfants.

-l’attrait de l’histoire du peuple d’Israël, raconté comme un événement très proche, et accessible

-la richesse de ce récit, mêlé de récits musicaux, permet à l’imagination de courir, et à chaque enfant de s’investir dans la prière, comme dans le récit.

Judith

Judith et Holopherne

Judith, la juive, cette femme qui a su utiliser sa beauté et son courage pour sauver son peuple. Dans l’abandon à liberté divine, pourtant mêlé à la supplication.

Récit symbolique, récit d’un défi relevé contre toute espérance, dans la foi…Cette belle histoire est riche d’enseignements,  et captivera tous les âges.

La clarinette basse dans le répertoire de  musique juive klezmer, se fait l’écho du récit, elle l’amplifie, le colore, et l’intensifie.  Comme dans le récit de la vie de David, Rose Bacot, a introduit deux psaumes au coeur du récit, psaumes qui prennent tout leur sens et toute leur actualité dans ce cadre. Elle les dit en français et en hébreu, pour que chacun soit porté par cette tradition juive si riche, forte et vivante pour les chrétiens.

Pour un temps fort en paroisse, une veillée de préparation à une fête, une journée privilégiée de l’année scolaire… 

Pensez à cet outil d’évangélisation, et d’approfondissement de la foi, en particulier pour la Pastorale, qui captivera les imaginations, en les ancrant dans la Parole de Dieu.

Le récit dure 40 mn. Musique et texte.