Contes

Contes dits et commentés à la clarinette klezmer.

Rose Bacot propose plusieurs contes d’origine juive (Europe de l’Est) accompagnés de musique klezmer. Tous empreints de poésie, d’humour et d’une touche de philosophie, ils s’adressent à un public très divers, le conte musical touchant les petits comme les grands !

Ces contes musicaux rejoignent le public dans son émotivité, participent à son éveil musical et représentent une ouverture culturelle. Le message universel qu’ils délivrent, si bien exprimé par le double récit (verbal et musical), reste gravé dans sa mémoire…

Par une approche originale, il s’agit de redécouvrir le conte à travers un double récit,

verbal et musical. Cette interaction, très riche, permet une approche nouvelle de la magie et de la puissance évocatrice du conte :

« Tressé » avec la clarinette dans le répertoire klezmer, le récit verbal est profondément renouvelé : Les mots s’habillent des couleurs musicales, dès lors, ils nous font entrer dans le vécu intérieur des personnages avec une richesse de nuances inédite.

Le cochon et l’hirondelle voir la vidéo

Le Roi et l’oignon

Petit Conte de Syméon (25mn) ou« Et il s’est mis à danser » voir la vidéo

Conte qui s’adresse à tous les âges,et nous aide à méditer. Petit conte plein de douceur et de poésie, écrit par une sœur carmélite de Haïfa, et méditation sur un moment clé du passage d’une Alliance à l’autre.

Ce répertoire klezmer , à son tour, restitue l’information musicale comme une forme de récit : la ponctuation même de la phrase, les ornements, l’esthétique du son, font raconter, rire, prendre parti, commenter, ou pleurer l’instrument, sans parler du rythme qui donne une impulsion toute spéciale à l’histoire…

L’auditeur prend un temps d’appropriation : l’alternance lui permet de laisser chaque phrase recevoir les couleurs d’un descriptif complémentaire.

Rose Bacot peut proposer un programme mixte CONTE et PSAUMES, elle peut aussi compléter son intervention par un témoignage expliquant sa démarche.